Võ-Viêtnam - Principes

La technique

Le Võ-Viêtnam du Maître Nguyen Duc Moc se nomme Son Long Quyen Thuat, cela signifie « la boxe de la montagne du dragon ». Il se compose de 6 thaos et de 7 séries de coups (6 avec des coups de poings et 1 avec des coups de pieds).

Les Thaos

Les thaos sont des leçons, des mouvements effectués dans le vide contre des adversaires imaginaires. Ils ont pour but d'apprendre la technique et d'endurcir le corps, le Võ-Shin (le pratiquant du Võ-Viêtnam) va acquérir certains réflexes et gagnera de la rapidité d'exécution, de la force et de l’équilibre.

Le Maître a enseigné ses thaos sous la forme d'un poème, chaque mouvement devait représenter un vers, une strophe, mais cela a fini par être oublié suite à la rupture de culture.

Comme cité plus haut, nous avons 6 thaos laissés par le maître fondateur. À cela, nous avons ajouté d’autres thaos à mains nues créés par des Võ-Shin.

Nous enseignons actuellement :

  • 1 thao qui permet de se familiariser avec les positions de base
  • 6 thaos de bases
  • 4 thaos supérieurs
  • 2 thaos basés sur les animaux
  • 2 thaos lents, basés sur la respiration

Les Séries

Les séries de coups permettent d'étoffer la technique et d'apprendre des mouvements qui ne sont pas présents dans les thaos.

Elles débutent avec des mouvements isolés en position statique, puis, en progressant, se complexifient et s'effectuent dans diverses positions mobiles.

Chaque grade à sa propre série de coups.

Les 6 premières séries sont des séries de coups de poings avec une défense avant. Les trois premières se pratiquent seul et les trois suivantes se font avec un partenaire. La septième est une série de coups de pieds qui se fait avec un partenaire.

Les armes, le Võ Binh Khi

Des thaos d'armes développés par le Võ-Viêtnam sont ajoutés dans notre style d'art martial, certains pratiquants ont aussi créé des thaos et intégré cela dans la technique.

Actuellement, nous dénombrons :

  • 4 thaos de bâton long
  • 1 thao de bâton court
  • 5 thaos avec des armes tranchantes (épée, sabre, sabres papillons)
  • 2 thaos avec une lance
  • 1 thao avec une hallebarde (guisarme)

Apprendre à manier ses armes permet au Võ-Shin de mieux comprendre des mouvements effectués à mains nues et aussi de mieux riposter.

L’enseignement des armes débute à partir du 3ème niveau et s’étoffe au fur et à mesure de la progression de l’élève.

Le Nôi Công

C'est la respiration et l'énergie interne. Cela a pour but de renforcer le corps en contractant les muscles lors de l'exécution de mouvement lents.

Le Võ Tu Ve

C'est la partie de self-défense du Võ-Viêtnam. Elle se compose de projections, de clés, d'étranglements et de combats au sol.

Une particularité de notre club a été de créer 5 séries de Võ Tu Ve (une pour chaque niveau, chacune étant composée de 10 mouvements) afin de pouvoir mieux en structurer l’enseignement et l’apprentissage.

Le salut

Avant L‘entraînement

C’est une marque de respect et d'humilité envers les Võ-Shin et le lieu de l’enseignement. Il permet aussi de se mettre en condition pour pratiquer le Võ.

Le début et la fin de l'entraînement sont définis par ce salut qui rend hommage à tous les pratiquants dans la salle, mais aussi aux professeurs qui ont pu pérenniser l’apprentissage du Võ-Viêtnam.

La signification donnée est que la main gauche représente le tigre qui se pose sur la montagne (main tendue devant soi) et la main droite est le dragon qui fait le tour de la montagne pour se poser de l'autre côté en mémoire de notre style : l'école de la montagne du dragon.

Avant un thao ou un combat

Un salut plus simple est effectué avant et après chaque thao ou combat. Les mains sont jointes et on incline le buste en avant. Cela marque le respect entre les Võ-Shins et leur permet de se concentrer.

Võ-Viêtnam Club
Rue Alexis-Marie-Piaget 73
2300 La Chaux-de-Fonds

+41 32 968 91 40 aux heures d'entraînement

La Semeuse
© Võ-Viêtnam Club La Chaux-de-Fonds - Webmaster AdminArtis et Michaël Droz-dit-Busset